Pascal Barbot à Rungis

30 Nov 2012 • ActualitéAucun commentaire

Il est vrai que le reportage s’est fait il y a pas mal de mois maintenant… Quand je me suis aperçu que je ne l’avais pas mentionné dans l’actualité de novembre, j’ai tout de suite voulu rattraper cet oubli. Ce fut un moment de partage avec un chef auquel je ne pensais pas faire appel, l’imaginant dans la confidentialité et la discrétion de l’Astrance. Pascal Barbot est un chef que l’on voit peu. Et puis je me suis dit qu’il fallait tenter, aussi, quand je l’ai appelé et qu’il m’a dit simplement qu’il était d’accord, j’étais aux anges. On a pris RDV tous les trois, lui, la photographe Françoise Nicol et moi et on est parti au milieu de la nuit depuis L’Astrance un jour de semaine. Rungis, c’est un RDV particulier, ce réveil si tôt et l’excitation du « voyage » fait que je ne dors pas ou très peu. Mais à l’heure dite du RDV, mes esprits se reconnectent et en route pour l’aventure ! Pascal Barbot est quelqu’un d’une gentillesse extrême, simple, humble et habité par des montagnes de connaissances. Les produits de fête ont été passés au crible, les idées de recettes, le choix selon les parfums, la provenance, l’époque, tout cela était passionnant à regarder, on s’en est donné à coeur joie avec la photographe.


545-Pascal-BarbotLe sujet est paru dans le dernier numéro de Régal. Et j’en profite pour signaler que le livre Astrance de Chihiro Masui, Pascal Barbot, Christophe Rohat et Richard Haughton vient de paraître aux éditions du Chêne. Le premier livre du chef et un livre à part que j’ai hâte de découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT