Pâtisserie-salon de thé Ciel

24 Juil 2013 • 75005, Pâtisserie4 commentaires

J’avais demandé à Youlin Ly dont j’aime déjà beaucoup l’énergie, la créativité, les influences qui se mêlent (les milieux de la gastronomie japonaise et française, de la nuit, du saké) dans ses différentes activités et notamment ses deux établissements Saké Bar (anciennement Youlin) et Sola, quand est-ce qu’il ouvrait cette pâtisserie Ciel dont le bruit courait sur les réseaux sociaux. J’étais assez impatiente de la découvrir. En fin de journée vendredi, j’y suis allée. Une pâtisserie, certes, mais un lieu avant tout. Un lieu d’une lumière sublime, avec son bois clair et doux qui recouvre le comptoir, ses services à thé et ses boîtes à gâteaux (avec un incroyable plissé sur le dessus) d’un blanc immaculé, sa rangée de  fines branches en bordure de vitrine. C’est à la fois un lieu de dégustation, ce que j’adore (je ne le dirai jamais assez, mais qu’est-ce que j’aime les créations de lieux autour de l’heure du thé, du café ou du goûter) et de vente de pâtisserie, une seule et unique pâtisserie proposée en plusieurs tailles et plusieurs parfums. Ce jour là, les parfums proposés étaient matcha, yuzu, pralines roses, vanille/caramel et je ne sais plus quel fruit rouge. Avec celui au matcha, je prendrai un thé glacé matcha/yuzu de la très délicate et excellente maison de thé Jugetsudo (l’une des meilleures de Paris). Les deux jeunes femmes au service sont japonaises et délicieuses, jupe noire et chemisier blanc de rigueur et discrétion absolue, mes yeux s’égarent vers la rue Monge très occupée, la tranquillité est de mise et je commence à déguster.

patisserie ciel

En premier plan donc, l’angel food cake (comme l’ont nommé les Américains il y a quelques années avant de séduire les Japonais) poinçonné au nom de la maison. Un gâteau à base de génoise très légère, dont l’aspect troué et mousseux fait penser à de l’éponge (ce qui me rappelle toujours ce dessert dégusté au Mirazur à Menton). Le thème du matcha est très bien mis en valeur selon moi, dans le sens où le sucre est assez peu présent que ce soit dans la génoise ou dans la crème, légère elle aussi. En bouche, ça donne des gros morceaux qu’on découpe à la fourchette et qui s’avèrent tout léger en bouche. Le thé glacé est excellent et malgré la chaleur de cette fin de journée, je peux vous assurer que je suis sortie tout légère.

Pour anecdote, la musique choisie en fond sonore n’était autre que la BO du Grand Bleu, ce que je trouvais très à propos, le bleu du ciel, le bleu du lagon, tout ça… Formule sur place à 12 € (gâteau et boisson), sinon gâteau pour 1 personne à emporter 5 €

Ciel, 3 rue Monge, 75005 Paris, 01 43 29 40 78, métro Maubert-Mutualité


Agrandir le plan

4 réponses à Pâtisserie-salon de thé Ciel

  1. argone dit :

    ça a l’air fort bon ce gâteau … proche des sponge cake anglais ?

  2. Mahine dit :

    J’y suis allée le lendemain de l’ouverture, le cadre est génial et les gâteaux étaient très bons. J’ai goûté ceux au matcha, yuzu, chocolat, vanille et praliné.
    Par contre, j’y suis retournée à minuit passé et là grosse déception, les gâteaux avaient perdu leur texture aérienne. Dommage, mais j’y retournerai quand même, mais uniquement en journée.

  3. Argone, oui je crois, j’avoue ne pas bien connaître les sponge cakes.
    Mahine, merci pour ce commentaire. Je pense aussi que l’après-midi se prête bien à ce gâteau et à sa dégustation.

  4. Carla dit :

    ça a l’air trop bon !
    merci pour la recette !
    🙂 <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT