Vous êtes dans la catégorie : Pâtisserie

  • Le Sel de la vie

    17 Oct 2018 • PâtisserieAucun commentaire
    Le Sel de la vie

    Le Sel de la vie est un livre écrit par Françoise Héritier, anthropologue, auteure et amoureuse de la vie. Je l’ai lu en découvrant son parcours après sa mort en novembre 2017. Il y a des ouvrages qui laissent une empreinte et celui-ci en fait partie. Françoise Héritier y raconte ces instants qui rendent la vie si vivante. « Il s’agit de sensations, de perceptions, d’émotions, de petits plaisirs, de grandes joies, de profondes désillusions parfois et même de peines, bien que mon esprit se soit tourné plutôt vers les moments lumineux de l’existence que vers les moments sombres, car il y en a eu. » Cette phrase vous parle ? N’hésitez pas une seconde, plongez-vous dans Le Sel de la vie ! Ces...

  • Pierre Hermé, ses eaux de parfum chez L’Occitane

    9 Oct 2018 • 75008, PâtisserieAucun commentaire
    Pierre Hermé, ses eaux de parfum chez L’Occitane

    Pierre Hermé et les parfums, c’est une histoire que j’ai commencé à vous raconter ici. Je vous avais alors fait part de l’intérêt du chef pâtissier pour les parfums. Ceux de la pâtisserie et ceux de la parfumerie. A l’image des ingrédients qu’il a choisis pour les eaux de toilette, savons et crèmes pour les mains créés un peu plus tôt avec L’Occitane. Pour ma part, ce fut passionnant et comme souvent lorsque j’interviewe quelqu’un, j’aime garder les petites histoires qui font la grande. Je vous invite à lire l’article si vous n’en avez pas eu l’occasion. Il y a quelques jours, j’échange avec Pierre Hermé à l’occasion de l’ouverture de...

  • Rhum, de baba, de vanille et de sensualité

    Rhum, de baba, de vanille et de sensualité

    Si le rhum évoque chez moi le soleil, le plaisir et la sensualité, il aura tout de même fallu des années avant qu’il ne fasse son entrée dans mon champ gustatif. Jusqu’à l’âge de 30 ans, la moindre pâtisserie à cet alcool issu de la canne à sucre me faisait penser au baba que mon père était le seul à déguster à table à la maison quand moi, ma mère ou ma sœur dévorions des gâteaux à la crème, au praliné ou au chocolat. Dès qu’il se mettait à parler, pour moi, ça sentait l’alcool à 90° et ça provoquait une drôle de sensation… Comment peut-on prendre du plaisir à déguster quelque chose qui sent ce que l’on utilise pour désinfecter une plaie ou ce qui semble imprégner...

  • Levain, d’amour, de Paris et de New York

    29 Juin 2018 • Actualité, PâtisserieAucun commentaire
    Levain, d’amour, de Paris et de New York

    My life in sourdough (Ma vie dans le levain) est une série sur l’amour de la cuisine et le désir d’amour. Au fil des rencontres et des recettes (magnifiquement filmées ! Je ne me lasse pas de cette lumière), arrive une improbable histoire d’amour avec un levain du nom de Fluffy. Depuis son bocal en verre, Fluffy s’exprime, déborde et devient l’amoureux de Jeanne, le personnage principal interprété par la réalisatrice Marie C. Après les saisons 1 et 2 qui se passent à New York, la saison 3 qui vient d’être lancée se déroule à Paris (toutes trois sont accessibles sur le site My life in sourdough). J’aime beaucoup la façon dont Marie C. crée des passerelles entre la France d’où...

  • Bergamote de Calabre, de thé et de parfum

    20 Juin 2018 • Actualité, PâtisserieAucun commentaire
    Bergamote de Calabre, de thé et de parfum

    La bergamote est un fruit hybride entre l’orange amère et le citron. En gastronomie, elle évoque le thé Earl Grey, un thé noir parfumé à l’arôme de bergamote (naturel ou de synthèse), la Bergamote de Nancy et puis la suave crème aux œufs parfumée à la bergamote que le chef Jean-François Piège glisse en mignardise à la fin du repas (le chef est un grand amateur de thé Earl Grey). La Calabre, à la pointe sud de l’Italie, est une historique région productrice et à l’occasion d’une conférence organisée par l’Osmothèque (l’unique conservatoire des parfums, les formules les plus anciennes y sont conservées, on trouve même celle de l’eau de Cologne de Napoléon Ier ! Je vous...

  • Praline, le sucre cuit, la vanille et l’amande

    7 Mai 2018 • 75001, Lyon, PâtisserieAucun commentaire
    Praline, le sucre cuit, la vanille et l’amande

    La praline rappelle aussitôt cette odeur chaude de sucre cuit avec une pointe de vanille et mêlé à des amandes légèrement torréfiées, ce croquant sous la dent presque trop dur et en même temps qui a quelque chose de grisant, ce goût typé entre sucre qui frôle la caramélisation et amande et cette forme qui tient dans le creux de la main et que l’on pourrait grignoter à l’infini (surtout sur la plage quand on court enfant derrière le vendeur ambulant, il s’agit alors des chouchous qui sont à base de cacahuète). Bref, la praline, c’est un souvenir, une douceur et du croquant. Sur la plage et chez les artisans de Paris (Fifi La praline) et de Montargis (Mazet), la praline est marron et à Lyon et...

facebook twitter instagram rss CONTACT