Pizza e Fichi

8 Jan 2014 • 750112 commentaires

Quand je vous dis qu’on commence l’année en pizza… Cette fois, il s’agit d’une pizzeria typiquement romaine (c’est à dire une pizza al taglio ou à la coupe et dotée d’une pâte qui a levé des heures et des heures de façon à ce qu’elle fasse preuve de légèreté, d’alvéoles et de digestibilité) . Sur les conseils et en la compagnie d’Elisabetta Arno (pardon, je ne sais pas où trouver le o avec accent) qui connaît particulièrement bien le sujet et toutes les cuisines d’Italie, j’ai déjeuné hier chez Pizza e Fichi au 17 rue Alexandre Dumas (Paris XIe). Le décor est simple, frais et moderne, bordé de rouge et de blanc avec quelques tables où s’installer ou la possibilité de repartir avec ses pizzas sous le bras. Le choix est difficile, une dizaine de pizzas à la part donc) entre légumes, saucisse italienne, jambon fumé, pancetta, anchois, noix, fromages italiens, chaque recette élaborée avec harmonie fait sacrément envie. La pâte à pizza, comme me le précise Elisabetta, est exactement comme celle que l’on déguste dans les pizzerias de Rome (de qualité), mais je vous laisse apprécier les photos plus bas. L’accueil italien, charmant et comme à la maison ne fait que des heureux et des habitués, tout le monde se souhaite la bonne année.

Chinotto

Indispensable selon Elisabetta, le Chinotto ou soda italien à base de chinotto, ce petit agrume originaire de Chine (d’où le nom de la boisson que l’on traduit par Chinois). La saveur comme l’aime les Italiens me dit Elisabetta est amère. Effectivement, l’amertume reste en bouche après le sucre et la sensation des bulles, c’est exquis.

Pizzas romaines

Voici l’équivalent d’une part de pizza, puisque nous commençons par deux parts deux que nous nous partageons. D’un côté, jambon de parme, taleggio et champignons, de l’autre, trévise, noix et gorgonzola. Comme vous pouvez le voir la photo, la pâte est si levée qu’elle ressemblerait presque à du pain baguette. Mais ce n’est pas ça, enfin, elle pourrait aussi ressembler à de la focaccia, mais ce n’est pas ça non plus. C’est une pâte à part, très légère, craquante sur le dessus et fraîche au milieu (enfin chaude, si vous arrivez à me suivre…) et moelleuse. Les garnitures sont fines, goûteuses et fraîches. J’ai un gros, gros faible pour la trévise, noix et gorgonzola qui est apparemment l’un des musts de la maison.

Pizza courgette parmesan balsamique

On a pris une autre part que l’on s’est partagé (difficile de résister), courgette, parmesan et vinaigre balsamique, un délice aussi.

Ici, vous êtes priés d’oublier l’huile piquante, qui comme le dit Chiara la patronne « donne du goût à ce qui n’en a pas ». Ses pizzas en ont bien assez de goût. Elles se mangent ici avec les doigts et le sel de ceux-ci. Depuis le jour où j’ai entendu une femme (journaliste, chef, sociologue, scientifique, je ne sais plus) dire que manger avec les doigts salent naturellement les aliments et leur donnent plus de goût que quand on mange avec un couteau et une fourchette, je goûte encore plus mon plaisir de manger avec les doigts (et je ne vois plus mes doigts de la même façon j’avoue).

Clémentine amaretto

Chiara ne manque pas d’idée en ce qui concerne les desserts. A vrai dire, j’ai eu l’impression de goûter un dessert de restaurant particulièrement sophistiqué. Quand la serveuse m’a donné les deux trois premiers mots du dessert, je ne lui ai pas laissé le temps de finir… Oui, oui, c’est celui-là que je veux ! Un dessert entre panna cotta et bavarois, avec un caramel de clémentine et un fond de Petit Beurre et de biscuits amaretti et puis il y a aussi un peu d’amaretto (l’alcool). Bref, j’ai envie d’y retourner dès aujourd’hui.

Les prix sont raisonnables, à base de formule déjeuner (oui, il y a des Français qui demandent une salade à côté de leur pizza, fichue culpabilité de je ne sais quoi et face à la demande, Chiara a concédé tout en m’avouant qu’une salade avec la pizza, à Rome, ce n’est pas envisageable). Les parts de pizza sont aux alentours de 4 €. Pas de résa. Fermeture samedi et dimanche.

Pizza e Fichi, 17 rue Alexandre Dumas, 75011 Paris, 01 43 67 50 11, métro Rue des Boulets

2 réponses à Pizza e Fichi

  1. Les Tasters dit :

    Merci pour l’adresse, mais ça a franchement l’air DEGOÛTANT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT