Popelini

23 Juin 2011 • 750033 commentaires

J’ai cédé aux sirènes de la dernière adresse à tester, poussée par celui qui à la maison adore les choux en général et en particulier ceux des pièces montées (quand moi je me rue sur les socles en nougatine). Popelini, une adresse uniquement de choux à deux pas de la rue de Bretagne (Paris IIIe), un petit coin coloré où se côtoient dans la vitrine différents parfums de choux comme on verrait des macarons. Sauf que les choux, moi je dis oui (les macarons, j’en ai ras le ponpon). A la tête de cette jolie affaire, joli packaging, joli marketing, deux jeunes femmes dont la créatrice Lauren Koumetz et la pâtissière Alice Barday (ex-Ladurée). Hier après-midi, mon choix se porte sur Chocolat au lait/fruits de la passion, Chocolat noir, Fleur d’oranger, Caramel, Rose/framboise. Pendant que je choisis, une mère dit à sa fille de 5-6 ans qui dit avoir envie du citron, « je pense que le parfum pistache griottes est plus intéressant que le citron », no comment. Bref, dégustation en direct du chou au chocolat noir.

447-PopeliniPetit mais dense en fait, plus que les choux aériens des pièces montées c’est sûr, un vrai dessert à lui tout seul (enfin je dis ça, mais un ou deux derrière se feront vite désirer), une pâte à choux moelleuse, fondante qui s’efface peut-être un peu derrière la crème chocolatée très présente mais délicieuse (un peu amère, pas trop sucrée, c’est agréable) et la couche assez épaisse de fondant, qui pour une fois me fait aimer le fondant, celui-ci a un côté caramel qui durcit un peu en bouche et vous roule entre les dents. Pour conclure, je dirais que c’est le genre de petites choses parfaites à dévorer sur le moment, en sortant de la boutique, tandis que la crème sort de tous les côtés…

1,85 € le chou, 11 € la boîte de 6. La petite histoire racontée sur la boîte : « La pâte à choux fait son apparition en 1540, à l’époque où Popelini, un patissier italien, crée un gâteau à partir d’une pâte desséchée sur le feu qu’on appellait « pâte à chaud ». Au fil du temps, ce nom s’est peu à peu transformé pour devenir « pâte à choux ».

Popelini (site en construction), 29 rue Debelleyme, 75003 Paris, 01 44 61 31 44, métro Filles du Calvaire, République

3 réponses à Popelini

  1. Annabel dit :

    Impossible de résister dimanche après-midi en passant devant la boutique. J’ai craqué pour le choux chocolat au lait-passion. A tomber!!!

  2. Harold dit :

    Pour toi ça !

  3. Adele dit :

    Grosse flambée des prix, le chou est passé à 2,40€ à l’unité. Alors certes ils ne dont pas mauvais, mais à ce prix là autant aller carrément acheter un éclair à la boulangerie du coin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT