Pralus

20 Oct 2008 • 750047 commentaires

L’arrivée de Pralus à Paris est pour moi l’un des événements de l’automne, vous allez vite comprendre pourquoi… Vous avez sûrement déjà vu ses Pyramides des Tropiques ou ses Pyramides bio, des assortiments colorés des meilleurs crus mondiaux de chocolat, à découvrir façon dégustation (épiceries fines, confiseurs, chocolatiers). Installé à Roanne dans l’illustre maison familiale, François Pralus est l’un des rares artisans à fabriquer son chocolat aujourd’hui. 18 sortes de fèves de cacao issues des meilleurs crus de Criollo, Trinitario et Forastero, que le chocolatier importe d’Amérique Centrale, d’Amérique du Sud, de Madagascar, de São Tomé ou d’Indonésie et qu’il assemble pour créer ses sublimes chocolats.

Depuis quelques jours, c’est au 35 rue Rambuteau à Paris (découvrez la jolie visite de Bruno Verjus) que l’on peut découvrir ses créations, comme les pyramides, les noisettes et les amandes enrobées de chocolat (différentes de toutes celles goûtées jusqu’ici, le chocolat qui les enrobe est juste assez sucré et extra fin et la qualité des fruits, amandes ou noisettes, est insensée). Celle qui a aussi retenu notre attention s’appelle Barre de la Plantation, je vous en livre un morceau…

Du « brut de Sao Tomé », un cru légèrement acide, délicatement torréfié et broyé avec des éclats de fèves de cacao (très fins, qui résistent juste assez), une barre de chocolat de 160 g, d’une épaisseur si provocante qu’on est obligé de casser des brisures au couteau, plus ou moins fines, plus ou moins longue en bouche. Sublime ! A découvrir aussi, les Barres Infernales, des barres de chocolat noir ou lait, fourrées respectivement de praliné amandes et de praliné noisettes, j’attends quelques jours pour ouvrir cette dernière.

237-PralusEt voici l’origine du succès de la maison Pralus (créée par Auguste, père de François Pralus), la Praluline, une brioche beurrée à souhait, dense un peu à la manière d’une gâche, mais vraiment briochée et surtout… garnie d’éclats de pralines roses qui caramélisent à certains endroits (sur les bords), fondent littéralement à d’autres (laissant juste le croquant de la noisette et de l’amande, toujours d’une qualité extra).

237-Pralus2

A l’intérieur, c’est aussi beau, dense, fondant, avec ses strates roses, ses taches à la Pollock. J’ai découvert la Praluline à Roanne il y a 3 ans et depuis, j’avoue, j’y pensais encore… Lorsque j’ai appris qu’elle rejoignait les douceurs de Paris, je me suis empressée d’aller la retrouver.

237-Pralus3

Praluline grand format : 12 € (il en existe aussi des individuelles), Barre Infernale ou Barre de la Plantation : 8 €

Pralus
35 rue de Rambuteau
750004 PARIS
T 01 48 04 05 05
Métro Rambuteau

Tags Technorati : , , ,

7 réponses à Pralus

  1. Cathy dit :

    Merci pour cette information, je pense que je ne vais pas tarder à me rendre là bas pour goûter la fameuse Praluline.

  2. mercotte dit :

    aie la praluline, trop bon, et ses chocolats aussi , je sais que PH aime bp travailler un de ses chocolats au lait qui paraît -il est super !

  3. Eliz dit :

    Youhouuuu quelle bonne nouvelle!! Et en plus dans la meme rue que Pain de Sucre!
    Je vais aller me lécher les papilles au plus vite!

  4. Caroline M dit :

    – Cathy, tu m’en diras des nouvelles.
    – Mercotte, merci pour cette précision, allez, tu es proche de PH, avoue 😉
    – Heureusement Pain de Sucre et Pralus sont sensiblement différents, choisir aurait été trop dur… Alors que là, on peut aisément visiter les deux !

  5. Sophie dit :

    2 nouveaux fans de la Praluline! Nous avons mangé à 2 la version « 2 à 4 personnes »…quel bonheur!
    J’ai aussi acheté du chocolat et le service a été de bon conseil, c’est vraiment appréciable.

  6. Sophie, j’en suis ravie, ça me donne envie d’y retourner dans la journée…

  7. La Gourmande dit :

    la nouvelle version du pralin au chocolat est splendide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT