La Meilleure Baguette de Paris, j’y étais

4 Mai 2011 • 750186 commentaires

J'avoue que l'événement a toujours retenu mon attention et que si le boulanger lauréat de l'année se situait à proximité de chez moi, il m'arrivait d'aller la goûter la "meilleure" baguette de Paris qui alimentait l'Elysée toute une année (Arnaud Delmontel une année dans le IXe, mais ce n'était pas ma préférée chez lui). Par contre, je ne suis pas encore montée jusqu'à celle de Djibril Bodian, du "Grenier à pain Abbesses", Meilleure Baguette 2010. Evénement cette année, la meilleure baguette se situe encore rue des Abbesses ! Mais au 6, Au Levain d'Antan chez Pascal Barillon qui doit bien se réjouir à cette heure.

Vous savez quoi ? J'étais jury cette année ! J'avais reçu un mois plus tôt une demande officielle de la Mairie de Paris pour en être… Quelle ne fut pas ma joie ! Un honneur, une jubilation ! Sauf que je ne savais pas exactement en quoi consistait le labeur… Toute souriante que j'étais en début de session (voir le JT Soir 3 d'hier sur France 3 Paris-Ile de France ici). Ah ça, pour sourire et me réjouir de cette expérience unique, je souriais ! Sauf que quelques 3 heures plus tard et 70 baguettes sniffées, observées sous toutes les coutures, écoutées et goûtées, je souriais un peu moins. Mais la joie d'arriver à la fin l'emporta et la satisfaction d'avoir participé à une telle expérience avec mes 4 collègues de table aussi. Et cela va sans dire, j'ai beaucoup appris sur le sujet.

La gagnante, c'était la numéro 155, et vous voulez que je vous dise, je ne suis pas sûre de m'en souvenir. Une chose est sûre, il y en avait qui se distinguaient vraiment parmi les autres : une allure fière et distinguée, une croûte un peu bruyante et assez dorée (les professionnels vous le disent, une bonne baguette doit être assez, voire très cuite, c'est ce qui lui donne du goût), une mie assez dense, mais bien alvéolée pour autant, beaucoup de parfum et une légère acidité, un goût de levain et surtout un bon goût de pain qui vous donne aussitôt envie d'étaler du beurre dessus.

P1030894

Ceci n'est qu'une partie des 174 baguettes sélectionnées, même si 38 ont été retirées avant dégustation pour faute de poids ou de longueur non réglementaires. Pour celles et ceux qui se poseraient la question (j'avoue me l'être posée avant de venir), les baguettes se dégustaient seules, sans beurre, ni fromage, ni vin, avec pour seul désaltérant, une bouteille d'eau (j'avais quand même la bouche très sèche à la fin de la session).

Edit : voici les 10 premières baguettes grâce au site Paris by Mouth

  1. Pascal Barillon (Au Levain d’Antan), 6 rue des Abbesses, 75018
  2. Gaétan Romp, 14 rue de la Michodière, 75002
  3. Pascal Jamin (Les Saveurs du 20ème), 120 rue de Bagnolet, 75020
  4. Gontran Cherrier (Gontran Cherrier), 22 rue Caulaincourt, 75018
  5. M. Risser (Le Fournil du Village), 12 place J.B. Clément, 75018
  6. Gilles Levaslot (Les Gourmandises d’Eiffel), 187 rue de Grenelle, 75007
  7. Jean-Noël Julien (Julien), 75 rue Saint-Honoré, 75001
  8. Philippe Marache, 92 av de la République Paris, 75011
  9. Philippe Bogner, 204 rue des Pyrénées, 75020
  10. Le Grenier à Pain Saint-Amand, 33 bis rue Saint-Amand, 75015

6 réponses à La Meilleure Baguette de Paris, j’y étais

  1. Brigitte dit :

    Voilà une bonne nouvelle! Je pensais que c’était bidon et copinage ce concours. Car souvent la baguette primée ne me semblait pas géniale. Je vais donc aller goûter cette baguette là. J’adore ça la baguette bien cuite… avec du bon beurre! Brigitte

  2. Déborah dit :

    Question ouverte: il est à mon avis intéressant de voir la « sur représentation » des boulangers du nord-est parisien: est-ce parce que leur pain est réellement meilleur ou est-ce parce qu’ils postulent à ce concours là où les boulangers des quartiers plus centraux ne se donnent pas cette peine ?

  3. Patrick CdM dit :

    Au pain sec et à l’eau, donc tout peut arriver ;-))

  4. Brigitte, pas de bidonnage, ni de copinage, c’est on ne peut plus sérieux autour des 3 tables de jurys, quoique de notre côté, on a eu un fou rire à la 55e baguette, on n’en pouvait plus… La baguette primée géniale ? Celle de Delmontel comme je le disais une année m’avait laissée un peu sur ma faim. Faut que j’aille rue des Abbesses dans quelques jours.
    Déborah, effectivement, c’est une bonne question. Je t’avoue que je ne saurais pas y répondre. Pour moi, tout s’est déroulé dans le plus parfait anonymat des boulangers (les baguettes sont juste numérotées). Je ne suis pas sûre que le pain des boulangers du NE soit meilleur, maintenant, ils s’inscrivent peut-être plus aux concours effectivement.
    Au pain frais Patrick ! Au pain frais !

  5. marie dit :

    une baguette bien cuite avec du goût et du croustillant. je me demande toujours comment des gens peuvent manger des baguettes blanches totalement indigestes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT