Repas de fête sur Arte, épisode 2

2 Déc 2013 • Actualité1 commentaire

Plus que quelques jours avant que la série Repas de fête ne soit diffusée sur Arte et je me dis que quelques mots d’explication pourraient vous mettre l’eau à la bouche. Comme je vous l’expliquais lundi dernier, les rendez-vous avec la production, la chaîne et le réalisateur ont eu lieu : la réalité du tournage est pour bientôt, je suis de plus en plus tétanisée. En fait, quinze jours avant la première, je commence à mal dormir, à imaginer que je vais tomber malade ou être aphone, du trac et encore du trac… Pour palier à ça, il n’y a rien d’autre à faire que travailler, être sûre de soi et se sentir au mieux de ses capacités intellectuelles et physiques. J’ai l’impression de réviser comme une étudiante, avec mes notes, mes fiches, mes fiches de fiches comme je les écrivais il y a des années… Les essayages se font avec une styliste quelques jours avant (je comprends mieux pourquoi les femmes en TV font toutes du 36). La veille du premier jour, je viens sur les lieux, c’est incroyable comme l’ambiance d’une vieille cuisine pleine d’âme a été recréée. Le fourneau, la table de travail, les emplacements de Michel, de moi, j’essaie de mieux comprendre les rouages. La salle à manger est magnifique, les tableaux, les chandeliers, les nappes et les services, je commence à saisir l’empreinte du lieu. Premier jour de tournage, rendez-vous sur le lieu avec la coiffeuse pour commencer, Anne-Sophie du salon L’Atelier de Donato. Elle a fait ses recherches elle aussi, une coiffure pour chaque thème et elle va nous réserver bien des surprises. Première scène, mon arrivée dans la cuisine de Michel Roth et une bise de bonjour. Allez, je n’ai plus peur, je saute dans le grand bain.

Caroline Mignot et Michel Roth

Je mets mon tablier et entreprends Michel tout de suite. « Alors Michel, expliquez moi quel est le menu de ce dîner pour un président de la Ve République ? ».

Selle dagneau aux herbes choux farcis

Pour Bernard Vaussion, l’ancien chef des cuisines de L’Élisée, Véronique André, journaliste gastronomique et Jean-Marc Albert, historien de l’alimentation, il y aura en plat cette selle d’agneau aux herbes et chou farci. Connaître les coulisses des dîners protocolaires, le rôle des femmes, du chef de cuisine, découvrir l’existence du CCC (le Club des chefs des chefs qui se refilent en secret les goûts et dégoûts des chefs d’état), le bar qu’on n’appellera plus bar pour un dîner en présence de Raymond Barre et d’autres anecdotes amusantes, le dîner s’annonce passionnant.

Ravioles de potimarron

Le soir du dîner à l’italienne où l’auteur Stefano Palombari, l’historien Allen Grieco et le restaurateur Carlo Bianchi nous retrouveront autour des thèmes de la Renaissance, de la découverte des nouveaux produits et des goûts et des modes qui changent, il y aura ces ravioles de potimarron au parfum de truffe blanche, l’une des meilleures entrées de toute la série je crois… La pâte délicatement garnie d’herbes fraîches, la farce aux ingrédients dont je raffole tous, l’onctuosité de la sauce.

Suite au prochain épisode !

Série Repas de fête diffusée sur Arte du 21/12/2013 au 3/01/2014 : samedi 21 et 28 décembre 2013 à partir de 17h40. Et du lundi au vendredi à 12h, du 23 décembre 2013 au 3 janvier 2014

Série Repas de fête diffusée sur Arte du 21/12/2013 au 3/01/2013 : samedi 21 et 28 décembre 2013 à partir de 17h40. Et, du lundi au vendredi à 12h, du 23 décembre 2013 au 3 janvier 2014 – See more at: http://www.tableadecouvert.fr/repas-de-fete-sur-arte-episode-1/#sthash.JsZaDbIt.dpuf

Une réponse à Repas de fête sur Arte, épisode 2

  1. Alannie dit :

    Vous avez réussi à me mettre l’eau à la bouche Caroline : ça c’est fait!
    Vivement le 21…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT