Rice & Beans

13 Oct 2010 • 7500210 commentaires

Le Japon laisse sa place au Mexique, après Rice & Fish, voici venir Rice & Beans ! Quelques semaines de travaux dans cette mini adresse de la rue Greneta, des traits de couleurs au plafond bienheureux, quelques cierges, reliques et objets chinés d’inspiration mexicaine-catholique aux murs, un tout petit portrait de Frida Kahlo caché dans un coin de la pièce et les sourires débordés des patrons hier pour le premier service. En salle, deux tables d’hôtes à partager chacune à 8, ce qui fait 16 convives et un peu de bruit à l’heure du déjeuner, vous serez prévenus. Pour ceux qui préfèrent, il y a la terrasse qui sera de plus en plus fraîche je présume. La carte affiche burritos et tacos, au choix, des petits prix comme à son époque japonisante. D’ailleurs, l’équipe cherche un autre local pour rouvrir Rice & Fish.

394-Rice-BeansGuacamole de rigueur pour moi en entrée, 5 € et bien copieux puisqu’on le partage à deux.

394-Rice-Beans2

Mon assiette de tacos (12 €) très anglée sur les haricots noirs, en accompagnement il y a aussi du riz à la tomate (je pense au concentré, ce qui lui va bien). Les accompagnements sont franchement tièdes, le serveur en était désolé, petits réglages de premier service, on ne leur en tient pas rigueur. Les tacos, ils sont 3, j’ai choisi leur garniture, végétarien (légumes rôtis et feta), boeuf et mangue-crevettes. Le tout bien assaisonné, suffisamment pour vous chauffer un peu la gueule, mais pas plus. La maison laisse le soin à ses convives d’ajouter ou non de la sauce pimentée. Quant au burrito (7 €), il se défendait bien visiblement, avec sa galette de maïs maison.

394-Rice-Beans3

Et bien ce n’est pas moi qui l’ai commandé, mais je ne me suis pas privée de le goûter, le cheesecake toujours aussi réussi, cette fois saupoudré de cacao et de cannelle (pour rappeler le Mexique). Qu’est-ce-qu’il est bon, exactement comme je l’aime, crème très fraîche, dense, légèrement acide et biscuit cette fois croustillant (ce qui était moins le cas la dernière fois), 5 €.

A la carte, comptez entre 15 et 20 €. Une ambiance colorée, de la musique brésilienne pour animer (la mini chaîne posée sur une enceinte sortie d’outre-tombe) et une cuisine simple, sans chichis entre midi et deux, pas de quoi traverser la ville, mais si vous êtes dans le quartier, c’est divertissant tout plein.

Rice & Beans, 22 rue Greneta, 75002 Paris, 01 73 70 46 09, métro Réaumur Sébastopol, Etienne Marcel

10 réponses à Rice & Beans

  1. David dit :

    Ca donne bien envie… allez, direction la liste des restos à tester quand je serais dans ce coin là 😉

  2. François G dit :

    Dans mon souvenir, les tacos sont des galettes de maïs frites formées en U, ce qui ne ressemble pas à ce qu’on aperçoit sur la photo…

  3. François G dit :

    Au temps pour moi…
    C’est la version US que j’ai en tête.
    La version « à plat » existe aussi.

  4. adrian dit :

    Dommage les nacho chips viens d’un supermarché. Ugh.

  5. On est d’accord que ce sont des plats mexicains revisités, comme l’étaient les makis…
    Adrian, sorry !

  6. afura dit :

    au secours ! la qualité n’est vraiment plus là : j’ai pris le super au poulet => poulet mal conservé qui sentait bizarre. Résultat malade toute la soirée… bouhou !

  7. afura, poulet qui sent bizarre, ça fait peur !

  8. jessica dit :

    Un guacamole fait sur commande à 5 euros franchement que les chips viennent du supermarché (de plus importer des etats unis..) ce n’est pas très important… et par contre les tacos eux sont maison et on peut même apercevoir avec coup de chance le cuisinier les présser!
    j’y suis allée il y à une semaine et la viande sentait très bon et le goût était encore mieux en bouche !
    Il ne faut pas oublié que nous ne sommes pas dans un restaurant qui se veux etre un grand resto mais une bonne cantina mexicaine…

  9. – Afura, pour avoir été malade suite à un poisson que je ne sentais pas (dans tous les sens du terme) il y a quelques jours en Californie, je dirais, comme me l’avait pourtant conseillée une amie sur place, « si vous ne le sentez pas, ne vous forcez pas ».
    – Jessica, je suis d’accord pour l’aspect « cantine mexicaine » sans prétention et revue et corrigée comme bon leur semble.

  10. Rouflaquett dit :

    et bien moi le burrito basic chorizo je l’ai trouvé divinement croustillant et suffisant! Chef Costi ne perdez pas la main meme en étant a proximité depuis l’ouverture j’en redemanderai alors si vous avez l’envie ou l’opportunité foncez!! un fidèle qui pense à vous de son booster;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT