Rose de Mai, dans les champs de Chanel

1 Juin 2018 • 75001Aucun commentaire

La rose de Mai, je vous en ai parlé il y a quelques jours à peine que la voilà à Paris, exposée à l’occasion de Jardins Jardin, événement qui se tient jusqu’au 3 juin dans le jardin des Tuileries. La maison Chanel a décidé pour l’occasion de faire monter à Paris une collection des fleurs marquantes de sa parfumerie. Juste à côté du Musée de l’Orangerie (ça ne s’invente pas), des rangées de fleurs ont été plantées de façon à plonger les visiteurs dans les parfums et les impressions que les champs de Pégomas près de Grasse procurent au printemps. Imaginez que la production de ces 20 hectares de champs cultivés depuis plusieurs générations par la famille Mul revient à la maison Chanel uniquement. Dans les rangées des Tuileries, nous retrouvons donc le jasmin de Grasse, la rose de Mai, le géranium, l’iris et la tubéreuse, cinq fleurs entrant dans la composition des parfums de la maison, comme N°5, Coco Mademoiselle, Coco Noir, N°19… Sentir la rose de Grasse à Paris, un moment d’enchantement.

Voici les fleurs qui conduisent à une petite « bastide » inspirée de celle du pays grassois. Des essences et des absolues y sont à sentir, des images des champs diffusées, des textes et des livrets à lire et quelques flacons Chanel à regarder.

Voici la rose de Mai d’un peu plus près. Il y avait des abeilles qui se déplaçaient délicatement autour, j’aurais aimé pouvoir les prendre en photo, mais je n’ai pas réussi. Je crois que c’est la première fois que je sentais une rose de Mai ainsi, ouverte, fraîche et sur pied. Je ne sais pas pourquoi, j’avais alors en tête les parfums de roses de bouquet, celles qui ne sentent plus vraiment. Quand j’ai mis mon nez dessus, ce fut une révélation. J’ai senti une rose délicate et très subtile, avec des notes de citron et de poivre auxquelles je ne m’attendais pas, bien que je connaisse des notes de la rose de Mai à travers la parfumerie. Mais les sentir là, présentes sur la fleur, en « pleine nature », ce fut un véritable enchantement.

Dans les champs de Chanel, Jardins Jardin, jusqu’au 3 juin, jardin des Tuileries, 75001 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT