Rose, de printemps, d’infusion et de papier

22 Mai 2018 • 75009, Bretagne4 commentaires

Rose, « le sucre de la parfumerie » dit d’elle le parfumeur Jean-Michel Duriez dans le livre Au cœur du goût écrit avec son ami Pierre Hermé (je vous en avais parlé dans cet article). La rose en pâtisserie, c’est évidemment la création Ispahan au si bel accord de rose, litchi et framboise et celui que l’on découvre dans le livre autour du parfum Femme de Rochas : pêche, rose et cumin. La rose, moi je l’aime particulièrement dans les liquides. Vous allez comprendre pourquoi…En infusion, elle révèle des notes délicates et en même temps quelque chose d’addictif, puisque cela rappelle aussi bien un parfum que l’on connaît (la rose doit être l’un des ingrédients les plus répandus dans la parfumerie) que des moments de flânerie (les rosiers d’un jardin, comme ceux observés hier au Parc de Bagatelle qui dispose de plusieurs roseraies). Elle apporte de la douceur, de la délicatesse et de la grâce.

Voici l’infusion Alchimie de la très jolie marque L’Amante Verte, fondée par Claire et Adrien Poirrier qui cultivent toutes leurs plantes, récoltent, sèchent (à 35 °C, grâce à une machine venue de Suisse, un procédé qui permet de garder la fraîcheur des arômes) et assemblent selon les goûts et les propriétés. Alchimie, c’est un mélange d’alchémille, d’achillée, de feuilles de framboisier, de sauge et de pétales de rose, d’un parfum délicat, floral et végétal, une tasse de douceur et de bien être.

Voici le latte servi chez Ibrik, un coffee shop dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois, pour ses assiettes salées, ses pâtisseries, ses cafés de spécialité. Il y a également une boisson que j’aime beaucoup ici, c’est le golden latte au mélange d’épices (curcuma, poivre noir, entre autres) et de lait chaud (classique ou végétal, j’aime bien l’amande dans ce cas), mousseux et parfumé donc, saupoudré de quelques pétales de rose qui apportent une note florale très agréable à la saveur amande-épices. Ibrik se fournit en épices Shira dont je vous ai déjà parlé aussi (ici), qui propose des boutons de rose d’Iran, dont il est dit sur le site : « cette très ancienne variété de fleur est aussi connue sous le nom de rose de Damas, en réalité originaire d’Ispahan où elle est cultivée depuis plus de 1500 ans. Parce qu’elle pousse sur une terre très aride, ses arômes sont extrêmement concentrés. Elle est cueillie fermée, encore en bouton ou ouverte pour ses pétales qu’elle a nombreux. Ainsi, elle fut appelée en sanskrit shatapattra, ce qui signifie 100 pétales.

Le Papier d’Arménie à la rose, c’est l’un de mes doux plaisirs. J’aime depuis toujours l’utilisation du Papier d’Arménie, ces petites tranches de papier que l’on fait brûler dans des notes de de benjoin, aux notes sucrées, vanillées et balsamique, dont l’origine est ici : l’histoire du Papier d’Arménie® débute au XIXe siècle. Lors d’un voyage en Arménie, Auguste Ponsot remarque que les habitants parfument et désinfectent leurs maisons en faisant brûler du Benjoin. Séduit par cette pratique traditionnelle et écologique, il décide d’importer ce produit en France… » Je vous laisse découvrir la suite sur le site. Celui à la rose, créé avec le parfumeur Francis Kurkdijian, est différent de celui des origines, avec des notes de rose, fruitées, confiturées et miellées.

 

Voici le parfum Parfait de Rôses de Lancôme, un jus signé de la créatrice Nathalie Lorson, un « assemblage de deux extractions de Roses Centifolia cueillies à la main, infusées d’une signature Liqueur de Rose. La Rose en Infusion révèle, après une longue macération, des notes douces et vaporeuses jouant avec les inflexions lumineuses et fruitées de la Rose en Distillat ». Je l’ai découvert au Printemps de la Beauté il y a quelques mois. J’ai tout de suite beaucoup aimé, avant de comprendre que je retrouvais les notes fruitées et miellées du Papier d’Arménie à la rose.

Et vous, avez-vous des parfums à la rose que vous aimez follement ?

4 réponses à Rose, de printemps, d’infusion et de papier

  1. Mély ♡ dit :

    Bonjour ♥
    Lectrice habituellement discrète, je rebondis sur ce billet 🙂
    Mon parfum préféré à la rose : « Rose Pompon » de Goutal (le plus récent chez eux) : une rose pure, légère avec des notes de bonbon…
    J’adore que la rose se glisse dans des préparations (à boire ou à manger) : quelques pétales sur une pana cotta, un riz-au-lait, ou un latte (comme chez Ibrik, adresse que j’adore), et c’est si parfait ♡
    Merci pour ce voyage culinaire et olfactif… très fleuri !
    (PS : je m’en vais de ce pas découvrir Shira et L’Amante Verte !)

  2. Iris dit :

    Bonjour Caroline,

    Je pense à Rose Ikebana, chez Hermès et Drôle de Rose de l’Artisan Parfumeur, tous deux très frais et printaniers, ainsi qu’à Lipstick Rose (poudré vintage) et Une Rose (un concentré d’absolu de rose, riche et complexe), chez Frédéric Malle.

    Bonne journée !

    Iris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT