Sa.Qua.Na, je ne compte plus

13 Sep 2011 • Honfleur6 commentaires

Si je passe dans la région, l'appel du Sa.Qua.Na d'Alexandre Bourdas est toujours trop fort. J'y ai donc réservé une table samedi soir dernier. Je sais, je vous en ai parlé maintes et maintes fois, ne m'en veuillez pas, mais c'est l'un de mes restos préférés et pour celui qui ne me croirait pas, je le renvoie au dernier GMag, il y figure dans ma liste de tables limite compulsives. Pour ceux qui ne connaissent pas, ils peuvent découvrir le lieu éventuellement parmi les notes précédentes ici et . Pour ceux qui connaissent, je saute les mises en bouche et la pascade servie traditionnellement à partager en début de repas (crêpe légèrement sucrée, parsemée de ciboulette et d'huile de truffe) et vais droit aux plats du menu, en photo, juste histoire de vous faire saliver encore une fois…

Cabillaud

Cabillaud, vinaigrette de tomate, haricots verts, navet, fleur de persil.

Daurade

Filet de daurade, émulsion légèrement acide, chips au curry.

Agneau

Agneau rosé, beignets de courgette, pamplemousse rose et concombre.

Semoule

Crème tendre, meringue aux accents de macaron et parfumée à la fleur d'orange, fin gâteau de semoule, granité citron.

Menus à 65 € et à 95 € (ici, il s'agissait du premier).

Sa.Qua.Na, 22 place Hamelin, 14600 Honfleur, 02 31 89 40 80

6 réponses à Sa.Qua.Na, je ne compte plus

  1. Florence dit :

    Une bonne raison (encore une!) d’aller à Honfleur plus souvent!
    bientôt mon tour? pas sûr mais je ne manquerai d’aller faire un tour chez Saquana…

  2. olivier dit :

    Je suis totalement de votre avis Caroline, Sa.Qua.Na on y résiste pas. C’est magique, la plus grande émotion culinaire partagée, bien plus que chez Bras. Ma fille à qui nous avons offert un diner chez Saquana, il y a un an pour la naissance de sa petite Jeanne, m’a avoué que depuis, elle y pense tous les jours(comme Sylvie Bataille dans la Partie de Campagne de Jean Renoir)et ne rêve que d’y retourner…

  3. Solenne dit :

    Comme je te comprends! J’y étais il y a quatre mois seulement et je rêve d’y retourner!

  4. Adrian, un magazine destiné aux professionnels (et aux érudits) de la cuisine, lancé par Laurent Séminel.
    Olivier, merci pour ce commentaire si joli.
    Solenne, ça fait le même effet à chaque fois qu’on y retourne, c’est terrible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT