Scoop me a cookie

6 Fév 2014 • 75011, PâtisserieAucun commentaire

Scoop me a cookie a été créé il y a plus de 3 ans par Laura Petit qui à l’époque vendait ses cookies à partir de son site internet et chez quelques revendeurs. Visibles sur les réseaux sociaux et connus du petit milieu Internet, j’avais assez vite remarqué ces cookies rabelaisiens, moelleux, bourrés de morceaux de chocolat que je ne peux qualifier de pépites tant ils sont gros et qui ont le don de fondre à la cuisson dans des formes qui happent aussitôt votre regard. Épatée par sa créativité, son talent d’entrepreneuse et sa façon de rendre les choses si appétissantes, j’ai voulu faire un portrait de Laura Petit à plusieurs reprises pour la presse et puis, non, ça a toujours été retoqué. Il y a trois semaines, la jeune femme a ouvert sa première boutique au 5-7 rue Crespin du Gast (Paris XIe). Lumineuse, accueillante, elle se partage entre un grand laboratoire et une petite boutique où la vitrine de cookies vous saute aux yeux dès l’entrée (difficile de détacher son regard comme je vous le disais) et le petit coin dans le fond avec banquette et table basse aussi (entre cookie et café Coutume, les 4 places sont prises d’assaut le week-end). Labo et boutique sont simplement séparés par une verrière, ce qui donne plus que tout l’idée d’un atelier. Le choix ne va pas être facile, mais pour y avoir déjà goûté, je sais qu’un cookie par personne qui fait le poids de deux dans n’importe quelle autre enseigne est une bonne entrée en matière.

vitrine aguicheuse de scoop me a cookie

Les voici donc. Certains sont revêtus de petites choses qui en rendent plus d’un marteau (morceaux de barre Kinder, Schokobons, beurre de cacahuète, bretzels, noisettes du Piémont caramélisées, morceaux de chocolat Valrhona au lait, noir). Il y a également une petite partie whoopies (deux cookies joints par une crème), mais j’ai tout de suite précisé que je n’arrivais pas à m’y intéresser.

cookies Scoop me a cookie

Je commande deux cookies, mais Laura Petit glisse un whoopie dans la boîte histoire de me rendre moins bête avant de me coucher. En premier plan, c’est l’un des cookies les plus gonflés de la gamme je crois. Fourré de beurre de cacahuète, de cacahuètes entières, de bretzels (avec les petits cristaux de sel), de chocolat au lait. Je ne dis pas que je l’ai mangé en une fois, mais quel bonheur d’y revenir à plusieurs reprises avec toujours la même curiosité (vais-je tomber sur un morceau de chocolat au lait, une cacahuète, un bretzel ?). Le cookie noir me fait penser au goût cacaoté du biscuit Oreo et garni de morceaux de barre Kinder (œufs, barre, schokobons, je suis accroc, les années passent, rien y fait, alors que je ne peux avaler n’importe quel autre bonbon ou barre de type industriel). Le whoopie (le plus simple m’avait glissé Laura) est fourré d’une crème à la vanille. Oui ben je l’ai fini.

Les recettes de Laura Petit sont vraiment uniques : entre excès, saveurs d’enfance, formes redoutablement voluptueuses et engageantes, ils sont sincères et ça sonne juste. Sans oublier les noms : « Je t’épouse dans l’heure », « Je veux un calin », « Give me more »…

Les prix, entre 3,50 et 3,90 € pour des cookies d’un poids de… 100g

Scoop me a cookie, 5-7 rue Crespin du Gast, 75011 Paris, métro Ménilmontant, Rue Saint-Maur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT