Semilla, troisième fois

8 Avr 2014 • 750062 commentaires

Semilla, voilà une table où je me dis sans l’ombre d’un doute au déjeuner : oui, encore. C’est d’ailleurs une remarque que l’on s’est faite avec le chef pâtissier Philippe Conticini il y a quelques jours alors que nous discutions de nos sensations au restaurant. Caroline, me demande-t-il, est-ce que cette entrée, c’est waouh ou c’est bon, voire très bon ? Euh, Philippe, je crois que c’est bon, mais pas waouh. J’ai alors réfléchi au nombre de restaurants qui me faisaient dire waouh ou que je trouvais sous bien des aspects maîtrisés, c’est à dire savoureux, respectueux (des clients, tant au niveau du service que des prix), avec une ligne directrice qui semble commencer dès l’entrée et se prolonger jusqu’à la fin du repas. Je me suis dit qu’ils n’étaient pas si nombreux, toutes catégories confondues. Chez Semilla, c’est très, très bon et sacrément bien pensé. Décor contemporain tout en jouant des codes du bistrot, cuisine ouverte (qui permet à la serveuse de demander devant nous en cuisine si ce sont bien des graines de moutarde dans l’entrée) et jolis inox et puis cette formule à 24 € (entrée, plat et eau), simple, efficace, goûteuse, élégante, chamarrée, bref, je trouve que l’adresse du chef Eric Trochon avec le chef Matthieu Roche en cuisine illustre parfaitement le plaisir et l’efficacité.

champignons semilla

Voici l’assiette d’entrées commune à tous (dans le cadre de la formule déjeuner à 24 €, c’est toujours ainsi, une assiette de trois entrées imposée) sur le thème du champignon. Un velouté délicieux avec une pointe d’huile d’aneth, une salade de champignons crus et cuits, avec un condiment huile et graines de moutarde et des petites herbes et fleurs très parfumées (exquis, vraiment) et un blini au sarrasin avec un sashimi de dorade et une quenelle de crème au citron.

maigre et panais semilla

« Filet de maigre mariné au pimenton, pulpe de panais et panais rôtis » (pratique, j’ai le menu daté du jour entre les mains). Le poisson est parfaitement saisi, les frites de panais délicieusement dorées et la pulpe incroyablement douce et sucrée (je lui trouvais même des accents de vanille). Un plat exquis, je n’ai pas grand chose à ajouter. Si ! Le chef pâtissier (oui, j’aime la compagnie des pâtissiers, vous l’aurez compris) qui m’accompagnait hier midi avait pris le plat végétarien du menu, me disant, « les meilleurs plats végétariens que je déguste à Paris sont ici ». En l’occurrence, « carottes multicolores, occhio nero, condiment citron, roquette sauvage », il s’agissait de carottes, de verdure et d’un fond entre sauce et bouillon d’un violet inouï et un bol de petits haricots blancs œil au beurre noir servi à côté.

Formule déjeuner à 24 €, les desserts sont à 10 €. Le soir, comptez au minimum 40-50 €. Ouvert 7 jours sur 7.

Semilla, 54 rue de Seine, 75006 Paris, 01 43 54 34 50, métro Saint-Germain-des-Prés ou Mabillon

2 réponses à Semilla, troisième fois

  1. Après deux passages je confirme complètement et je n’ai qu’une envie : y retourner aux places de comptoir face cuisine !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT