Septime

20 Mai 2011 • 7501119 commentaires

Un deuxième déjeuner chez Septime et me voici toujours aussi conquise par ces tableaux dans l'assiette, aussi bons à regarder que jolis à dévorer. Après l'Agapé (Paris XVIIe, testé et relaté ici à ses débuts, c'est là qu'on voit qu'il se passe bien des choses en 3 ans) et quelques mois à bifurquer dans le monde, Bertrand Grebaut, jeune chef au caractère bien trempé, ouvre son restaurant "Septime", en référence au personnage de Louis de Funès dans le film Le Grand Restaurant (repassé cette semaine sur le câble d'ailleurs). Un lieu pas vraiment classable, pas bistrot, pas gastro non plus, avec ses prix très abordables le midi (21 € et 26 €) et plus élevés le soir (40-50 €). Les teintes naturelles aux murs, le noir au sol, les tables en bois brut (magnifiques), les chaises à l'allure scandinave, l'escalier rétro en métal et la cuisine ouverte sur la salle, vous comprenez que c'est ce qui séduit et correspond à l'époque, mais j'ajouterai qu'il n'y a pas de trop, de trop peu, que le lieu trouve son équilibre et nous aussi. Les serveurs multiplient les sourires (oh que ça fait du bien, n'arrêtez pas surtout, on aime voir vos sourires radieux). Et il faut absolument jeter un oeil en passant aux toilettes à cette cour tout en lierre, en fleurs et en verdure, on n'a rarement vu si idyllique à Paris et on se dit qu'on serait prêt à tout quitter pour y avoir son lit (dixit aussi mon accompagnatrice qui est revenue avec des yeux ébahis).

Brandade

Brandade/verdures/persil de jardin en entrée. La morue légèrement effeuillée et mêlée à du persil est cachée par une émulsion de pommes de terre il me semble, jus d'herbe, douceur et en même temps verdeur.

Merlu

Merlu/sauce vierge rhubarbe/asperges vertes Filet de poisson tendre, sauce beurrée et acidulée, oeufs de (mince, truite ?), radis émincés, toujours ce côté cru et cuit si plaisant au printemps, de la fraîcheur, du vif, c'est bon.

Chocolat

Ayant goûté la coquette tarte aux petites suisses une quinzaine de jours avant, j'ai demandé une faveur au chef, pouvoir goûter un autre dessert. Longues quenelles de ganache légère (elle avait un côté émulsionné) au chocolat noir, pointe d'expresso, glace aux noisettes, éclats de noisettes croquantes, feuille de caramel. Vous pouvez demander à l'amie qui m'accompagnait, les premiers instants ont été ponctués de hmm et de ohhh. La ganache révélait une pointe de sel carrément addictive, en somme, le dessert qui tuait.

Qu'ajouter, si ce n'est comme tous mes confrères et ce qui va encore se dire dans les hebdos et les mensuels plus longs à boucler, une jolie table qui répond à une personnalité, une table de chef à mi chemin entre ce qui marche et ce qu'on aime. Pourquoi bouder son plaisir, surtout le midi avec ces petits prix ? Il faut que je tente le soir néanmoins…

Septime, 80 rue de Charonne, 75011 Paris, 01 43 67 38 29, métro Charonne

Mirazur »

19 réponses à Septime

  1. aurélie dit :

    chère Caroline
    Septime
    j’y suis allée il y a 15 jours grande déception
    alors que le carpaccio de veau cru était la spécialité du chef : historique
    là j’ai goûté le tartare de veau cru c’est frais, bon mais bien « gentil » aucun assaisonnement peu de légumes un petit persil un petit cresson où est la générosité des légumes et franchement j’ai trouvé que le décor était réussi mais le chef est loin de revenir sur terre les desserts sans intérêt je préfère retourner soit à la Gazetta ou la Bigarade ou Saturne où les légumes sont fantastiques et poétiques, parlant
    J’attends encore un peu jusqu’à ce que le chef se réveille il est bourré de talents qui ne sont pas  » réveillés »
    Bonne journée

  2. Julia* dit :

    Mum… seraient-ce des fleurs de sureau que l’on aperçoit sur la brandade ? Tout cela a l’air exquis.

  3. Blandine dit :

    Je vais vous faire rager, mais j’habite juste au-dessus du Septime, et je profite de cette petite cour tous les jours 🙂
    Par contre, je veux bien que les clients du resto jettent un œil, mais pas qu’ils me fixent comme l’ont fait l’autre soir deux dames alors que je rentrais…
    Je ne vais pas tarder à aller y déjeuner en tout cas, je n’entends que des éloges !

  4. Laurent dit :

    J’y vais très bientôt, tous ces commentaires et avis vont donc m’être utiles !

  5. Danielle dit :

    Bonsoir,
    Impatiente de retrouver ce chef très apprécié à l’Agapé, j’ai testé il y a quelques soirs sur la base du menu « carte blanche ».
    Aucun doute sur le talent de ce chef sympathique, dont la cuisine semble démontrer qu’il s’amuse plus ici que là-bas.
    Toutefois, toutes les assiettes n’étaient pas d’égale facture, besoin de rodage ?
    Des fromages bien affinés, préférés à la tarte aux petits-suisses sans grand intérêt.
    Un décor très agréable, avec une jolie lumière le soir, un service chaleureux et décontracté.
    Bref, une table intéressante à faire et refaire, dans quelques temps..
    Merci pour votre reportage et bonne semaine.

  6. – Aurélie, le tartare a été testé ce jour là par l’amie qui m’accompagnait et il semble qu’il lui ait bien plu. Maintenant, il se peut que le jour de votre venue était un jour sans et il semble que d’autres le pensent, notamment Danielle qui a laissé un commentaire après vous. Pour ma part, je trouve la formule déjeuner plus avenante que le menu de Saturne si l’on comparer ce qui est assez comparable d’après moi.
    – Julia*, c’est tout à fait possible, j’avoue avoir quelques lacunes pour reconnaître les fleurs, les pousses et les herbes, avec la recrudescence des végétaux dans la cuisine d’aujourd’hui, il faudrait que je teste avec un herbier en main dorénavant 😉
    – Blandine, j’enrage !!!!!!!!
    – Laurent, revenez ici pour nous dire ce que vous en pensez
    – Danielle, merci à vous pour ce compte-rendu ! Besoin de rodage ? A quelques semaines du jour d’ouverture, c’est bien possible, c’est tout jeune après tout.

  7. Loïc D. dit :

    Ce midi c’ était parfait .Pas de réservation, arrivés à 13h45 ,juste 3 minutes d’ attente et nos sommes installés .
    Service charmant et tout sourire ,cuisine sublime : rapport qualité-prix extra !

  8. afura dit :

    moi jai pas trouvé ça génial. C ‘est ok mais ça vaut pas ce buzz et y a plein d’endroits bien mieux et moins cher. service souriant c’est agréable ça. moi j’ai pris terrine maison, joue de cochon ibérique au déjeuner mais bof. vin bien mais cher. endroit (déco) sympa.

  9. marie dit :

    eh bien 50% d’enthousiastes et 50% de déçus. Il va falloir que je m’y rende pour me faire mon avis

  10. Oui, c’est intéressant de voir à quel point il y a autant d’enthousiastes que de déçus, moi je reste du côté des premiers 😉

  11. lilibox dit :

    je fais partie des enthousiastes! voire même du vrai coup de cœur!
    la cuisine est limpide, aboutie, délicate et très savoureuse.
    l’ambiance est douce, le service efficace , la liaison entre la cuisine et la salle est fluide, l’accueil chaleureux et simple …que demandez de plus pour un tel rapport qualité -prix au déjeuner ?

  12. lilibox, on est d’accord !

  13. Long Beak dit :

    Je suis d’accord avec vous aussi ! J’ai vraiment aimé mon déjeuner à Septime la semaine dernière. C’était délicieux, avec beaucoup de grâce dans l’assiette comme dans la bouche.
    Autre chose : le vin. Un verre est inclus dans le prix du menu déjeuner, et le jour où on y était, c’était un Aligoté de De Moor à défier les préjudices (blanc), et un malbec argentin, Amalaya 2009, suave et frais (rouge). Les deux nous plaisait tellement, en fait, que nous en avons repris… à 5€ le verre supplémentaire, c’est raisonnable, vu la qualité (cf commentaire d’afura). En partant on a jeté un coup d’oeil sur la carte des vins (dominant vin naturel/bio) : elle fait envie, et pour les quelques références dont je connais les tarifs départ propriété, les coeff sont gentils.
    Je ne peux qu’être d’accord avec lilibox et Loïc D – pour le déjeuner, le rapport qualité-prix est difficile à battre.
    Et j’ai hâte d’y retourner !

  14. Bien vu Long Break !
    Peut-être qu’il faudrait compter le nombre de pour et le nombre de contre pour savoir où l’on en est ? Quelqu’un se dévoue ?

  15. marie dit :

    testé hier au soir… bof bof. des plats pas vraiment de saison, une carte des vins pas terrible (y en a marre des vins naturels), c’est bon mais les parts sont microscopiques dans la Carte blanche ne donnent pas envie de retenter l’expérience pour l’instant. Le chef vaut mieux que ça mais sa cuisine est un peu simple.
    l’équipe est très sympa en revanche.

  16. Ah ! Voilà notre commentaire bof du jour. Marie, désolée que le lieu ne vous ait pas plu. Il faut vraiment que je me mette à compter le nombre de contents et le nombre de mécontents.

  17. Laurent dit :

    Je profite de mon commentaire sur les crêpes pour retrouver celui sur Septime… J’y suis allé, retourné et ré-retourné… Et je n’ai qu’une seule envie, me faire surprendre à nouveau. Mes quelques posts sont sur mon blog… A bientôt ! 🙂

  18. À deux pas de chez moi, c’est une très belle adresse qui mérite le détour tant pour la qualité de ce qu’il y a dans l’assiette que pour le service

  19. Laurent, EatMeGuillaume, on est d’accord !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT