Articles référencés dans : creperie

  • Breizh Café, Paris Odéon

    23 Juin 2017 • 750062 commentaires
    Breizh Café, Paris Odéon

    Breizh Café ouvre sa deuxième adresse à Paris. Vous connaissez mon amoooooour immodéré des galettes et des crêpes ? Dès que je suis en Bretagne, ça sonne comme une évidence, je dois manger une galette suivie d’une crêpe et boire du cidre. Breizh Café est une enseigne que j’aime beaucoup, jusqu’à (presque) programmer Saint-Malo en vacances pour avoir le plaisir de retourner au Breizh Café et d’aller faire un tour à Cancale pour avoir vue sur mer au Breizh Café et pourquoi pas monter à la table japonaise… Bref, je suis un peu monomaniaque de la galette Breizh Café. Après l’adresse du Marais ouverte il y a 10 ans, voilà qu’une adresse carrefour de l’Odéon voit le jour. En...

  • La Petite Bretonne

    1 Sep 2016 • 750092 commentaires
    La Petite Bretonne

    Je vous ai déjà fait part de mon amour des galettes et des crêpes et donc de la crêperie, particulièrement pendant les vacances et en Bretagne où je trouve que le sarrasin, l’andouille (de Guémené) et le caramel au beurre salé revêtent une saveur particulière (c’en est un peu le berceau). A Paris, c’est assez rare que j’y aille. Et puis une amie m’a dit du bien de La Petite Bretonne qui avait récemment pris la place de Cul de Poule, 53 rue des Martyrs. Les patrons n’en sont pas à leur première puisqu’il y en a trois autres à Paris (toutes dans le XIVe). Les clins d’œil à la Bretagne sont mignons, vieilles photos, tissus à motifs sur les table, bolées dans le style des bols...

  • Breizh Café

    3 Mai 2016 • Bretagne2 commentaires
    Breizh Café

    A Cancale, il y a à l’heure du goûter la pâtisserie Grain de Vanille et il y a un peu plus tôt à l’heure du déjeuner la crêperie Breizh Café. Genèse : la crêperie est le premier restaurant où je me suis réjoui d’aller enfant, de prendre place, de commander et de déguster, la galette au blé noir, puis la crêpe sucrée. Ma préférence allait toujours à la galette complète (jambon, œuf, fromage) et à la crêpe au chocolat noix de coco (cette dernière apportait au chocolat un peu de résistance et de mâche que j’aimais beaucoup), le tout avec une ou deux bolées de cidre doux. On était (théoriquement) servi vite, c’était la joie, la béatitude. Quand je retourne en Bretagne, cela fait...

facebook twitter instagram rss CONTACT