Articles référencés dans : patrick roger

  • Fumée, d’été, de cigarette et de feu de bois

    15 Mai 2018 • 75006, 75008, Bretagne, New York2 commentaires
    Fumée, d’été, de cigarette et de feu de bois

    La fumée me reconnecte à des sensations parmi les plus agréables. Par exemple, la fumée que je perçois à une certaine heure de la journée près de chez moi alors que des brochettes de viande marinée sont en train de griller dans la vitrine d’un restaurant turc… Dès que je la sens, cette odeur me plonge aussitôt dans une atmosphère de vacances, en l’occurrence un village de Grèce durant l’été, quand la nuit arrivait, que la température se faisait douce et que je savais que la faim allait être bientôt assouvie. Et c’est toujours apaisant pour moi (ce qui est naturellement lié à des instincts bien ancrés, quand la viande était en train de griller et que nous avions mis des heures à pourchasser...

  • Marron glacé Patrick Roger

    17 Déc 2014 • 750088 commentaires
    Marron glacé Patrick Roger

    Je l’ai lu il y a quelques jours dans L’Express qui avait publié un banc d’essai des meilleurs marrons glacés de Paris (oh le beau « marronnier » comme on dit dans la profession, c’est à dire le sujet qui revient chaque année à la même époque). Dimanche dernier, je me retrouve non loin de la place de la Madeleine, à espérer secrètement que la boutique Patrick Roger sera ouverte (un dimanche). Oui, elle l’est. Je prends une boîte de marrons glacés (une boîte de 8 à 22 €). Et j’attends d’être rentrée pour déguster. D’une couleur délicate, avec quelques nuances, le marron glacé colle un peu du sirop qui l’imprègne (sans être cristallisé, ce que personnellement...

facebook twitter instagram rss CONTACT