Terroirs d’avenir, Philippe Nantois

29 Jan 2013 • 75002, Ile-de-France5 commentaires

Chez Terroirs d’avenir, je m’attaque cette fois aux légumes de Philippe Nantois, qui ont donné lieu à une visite chez lui à Morainvilliers (78) il y a un an et demi, en RER et en bus (ce qui fait toujours drôle). Pour vous présenter ce maraîcher, voici quelques propos écrits pour mon article de Régal (numéro février-mars 2012). « Dans une vallée qui descend du plateau des Alluets, le plus haut point d’Ile-de-France, Philippe Nantois est céréalier et maraîcher. A côté de ses hectares de blé et d’orge, l’infime partie qu’il consacre aux légumes et aux fruits est son terrain sacré : des dizaines de petites parcelles toutes morcelées dans un rayon de 4 km. Philippe Nantois passe de l’une à l’autre avec la curiosité d’un gamin, découvrant quelle surprise lui aura réservé l’aurore. Une trentaine d’espèces en tout, allant de la courgette jaune à l’aubergine de Florence, en passant par les rangées de fraises, de framboises et autant de sources de plaisir où il puise son énergie. Depuis qu’il a rencontré Alexandre Drouard et Samuel Nahon de Terroir d’Avenir (qui créent le lien entre des petits producteurs du bassin parisien et d’ailleurs et quelques dizaines de chefs cuisiniers), le maraîcher a accentué la diversification et l’innovation, répondant ainsi au jour le jour aux désirs des chefs et cultivant petit mais de grande qualité. »


561-Philippe-Nantois

Oh les belles carottes !

561-Philippe-Nantois2

Philippe Nantois dans le maïs (incroyablement doux et sucré).

561-Philippe-Nantois3

Les exquises fraises remontantes dont je vous avais déjà parlé ici. Pour l’anecdote, j’étais enceinte et je n’ai pas réussi à dire non à Philippe Nantois quand il a proposé de goûter ces fraises au milieu du champ, malgré le fait qu’elles sortaient de terre et que je n’étais pas immunisée contre la toxo (celles qui ne le sont pas non plus sauront de quoi je parle).

561-Philippe-Nantois4

Les petites courgettes jaunes dont j’avais aussi parlé à l’époque. Évidemment, ce n’est pas ce que vous retrouvez en ce moment chez Terroirs d’avenir (il s’agit plus de carottes, de pommes de terre, de topinambour et d’hélianthis).

– Vente en direct chez les Nantois le samedi, 23 Grande Rue, 78630 Morainvilliers, 01 39 75 55 26

Terroirs d’avenir, 6-7-8 rue du Nil, 75002 Paris, 01 45 08 48 80, métro Sentier, Bonne Nouvelle

5 réponses à Terroirs d’avenir, Philippe Nantois

  1. 23 dit :

    avast dit q’un virus se trouve sur votre site…

  2. Tiens c’est pas si loin de chez moi, ça vaudrait le coup d’y faire un tour! merci pour le tuyau

  3. Cure du foie dit :

    J’adore ces photos qui sentent bon le terroir. Merci pour ce bol d’air!

  4. – la fourmi Elé, OUI !!!!
    – Cure du foie, je vous en prie, tout le plaisir est pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT