Un œil en cuisine / Le Meurice

18 Déc 2015 • 75001, PâtisserieAucun commentaire

Quelques jours après la dégustation du tea time, j’ai passé un moment dans le laboratoire du chef pâtissier du Meurice. Cédric Grolet a d’abord travaillé aux côtés de Camille Lesecq, puis quand celui-ci est parti vers d’autres horizons (Camille Lesecq a monté la pâtisserie Oppé à Mutzig en Alsace avec Christophe Felder), il a pris la place de chef. Depuis trois ans, Cédric Grolet fait preuve d’une créativité jubilatoire. Noisettes, Châtaignes ou Citrons apparaissent dans des formes et des couleurs plus vraies que nature ou disons dans un genre pâtissier qui transcende les matières premières. Il y a le visuel, mais il y a aussi le goût. C’est à dire que les goûts sont identifiables, fidèles à la matière de base (la noisette, l’amande, la vanille, le chocolat, le caramel) et extrêmement tranchés. L’éclair aux amandes ou le Paris-Brest à la vanille envoie une puissance de saveurs comme j’en ai rarement connu. C’est tellement goûteux que cela peut même être déconcertant. 30 ans, une brigade jeune et investie avec lui, une recherche et un perfectionnement illimités (une technique de dingue comme disent ses confrères), une adoration pour le sucré, le laboratoire de Cédric Grolet est plus qu’enthousiasmant. Et je peux vous dire que ce que j’ai vu m’a laissé (presque) sans voix par moments (attendez de voir les étapes pour parvenir à la Noisette dorée et féerique). La partie 1 est consacrée à la Noisette (je n’en suis toujours pas remise).

La partie 2 est consacrée au dessert que le chef venait de mettre à la carte au restaurant Alain Ducasse Le Meurice (il y a une cuillère déposée à côté à la fin ^_^)

Et pensez à vous abonner à ma chaîne Youtube !

Le Meurice, 228 rue de Rivoli, 75001 Paris, 01 44 58 10 10, métro Tuileries, Concorde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT