Unico

1 Juin 2007 • 7501111 commentaires

Déco finement aiguisée, entre boucherie 70’s et design pointu 2007. Je ne saurais trop vous conseiller d’aller sur le site d’Unico qui montre les photos avant et après (qui peut résister à un avant-après ?) de cette fameuse boucherie, un potentiel incroyable ! Un carrelage orange et marron, des crochets de boucher bien placés, une machine à trancher (avec la collection de coppa et de speck suspendue au dessus), des luminaires oranges 70’s, la pancarte affichant les prix de la viande au kilo et la brise fraîche de rigueur (celle qui vous glace un peu les sangs quand vous entrez chez le boucher…), rien ne semble avoir bougé et pourtant le lieu a sacrément pris en énergie et en convivialité. Laurent m’accueille comme une vraie carnivore, le vin coule à flots et le digestif est impossible à décliner… Tables noires, service élégant, le moment est chargé en saveurs argentines et en dépaysement.

105-unico

Un chausson (empanadas) préparé comme là-bas (la province nordique de Salta), une pâte croustillante (avec les petites bulles de friture), de la viande hachée au couteau, quelques épices et une salade fine bien relevée.

105-unico2Alors là, attention les yeux ! Ce n’est pas un steak mais deux ! De la viande argentine cuite au charbon de bois, on y enfonce le couteau comme dans du beurre ! Une qualité extra, qui s’accompagne de sauces argentines épicées. Grosses pommes de terre frites, salade bien assaisonnée. Je tranche, je coupe, à peine quelques coups de crocs, la viande fond sous la dent, 250, 300, 400 g ? Impossible à déterminer !

105-unico3

Confiture de lait (une douceur typiquement argentine) et bananes fraîchement coupées ! Simple, efficace, hop, hop, trois quatre coups de cuillère, deux gorgées de vin, un nespresso et un fond de digestif du pays (un alcool de sucre de canne et d’herbes macérées).

Merci Laurent pour cet accueil si gentil, ces conseils susurrés… La critique anonyme et solitaire ne pouvait que succomber. Formule déjeuner : 19 € (entrée-plat ou plat-dessert et verre(s) de vin), à la carte : 35-40 €

Unico

15 rue Paul Bert

75011 PARIS

01 43 67 68 08
Métro Faidherbe-Chaligny

 

Tags Technorati : , ,

11 réponses à Unico

  1. Chrisos dit :

    Très bonne adresse, en effet. Dommage que Laurent ne soit pas aussi avenant avec tout le monde!
    http://chrisoscope.com/2007/05/29/unico-magico/
    Pour mon prochain passage peut-être?

  2. Thomas dit :

    Très belles photos, ça a l’air très bon en effet… Je ne sais pas si Laurent va être aussi gentil avec moi aussi… N’est-ce pas Caroline?!!

  3. Caroline M dit :

    Une rencontre humaine où trouver le rire, le plaisir et je reconnais volontiers qu’elle était particulière, mais c’est aussi ça que j’ai envie de vous faire partager.

  4. Marc de Fabriek dit :

    Je teste depuis quelques semaines vos restaurants… et je me suis régalé à plusieurs reprises. Bravo donc
    Une seule remarque, ce serait bien d’indiquer ceux qui sont ouverts le dimanche : c’est parfois le seul jour où l’on peut sortir déguster ces bonnes choses et… la plupart sont fermés !

  5. Caroline M dit :

    Bonne remarque Marc ! Il est vrai que je ne mentionne pas les jours de fermeture… et il est vrai aussi que beaucoup de restaurants à Paris sont fermés le dimanche.
    J’y remédie pour les prochaines adresses et concernant l’Unico, ça ne va pas vous faire plaisir : ouvert de 12h30 à 14h30 et de 20h à 0h30. Fermé le dimanche et le lundi.

  6. adrian dit :

    Si il sait que tu écris quelque chose sur le resto, il est trés sympa… moi j’etais incognito

  7. Caroline M dit :

    C’est ça le plus agréable, j’y étais parfaitement incognito ! (comme à chaque fois d’ailleurs, c’est quand même mon métier, manquerai plus que je m’annonce !!!)

  8. ktrin dit :

    Eh bien moi j’y suis allée, et l’acceuil a été adorable…j’ai vu des gens se faire gentiement rembarrer .. mais honnetement ils l’avais bien mérités! et les bons restos , eh bien ils faut les mériter!!!

  9. Caroline M dit :

    Merci Ktrin, tu contredis toutes ces langues masculines mal intentionnées… Je plaisante bien sûr !

  10. olivier dit :

    incognito ? mais avec votre photo sur votre blog l’êtes-vous encore vraiment ?

  11. Oui ! Sur le nombre de restaurateurs que je croise, la proportion de ceux qui vont sur mon blog est infime (voire inexistante).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT