Zenzan

6 Juin 2014 • 750171 commentaire

Il n’y a pas que les nouveautés dans la vie, il y a aussi les adresses qui ont fait leur preuve et dans lesquelles rien ne change au fil des années et c’est justement cet immuable que l’on vient chercher. Le bento de Zenzan par exemple, testé il y a 6 ans pour le guide Mignot… Hier, j’ai rendez-vous dans ce quartier entre Ternes et Arc de Triomphe pour déjeuner. Je pense à Zenzan. Le décor est inchangé, entre Japon, classicisme et habitudes de quartier. Il y a le comptoir où l’on peut s’attabler devant le chef, il y a les tables répartis dans la salle entre papier peint doré et bois laqué. Plus le lieu se remplit et plus l’on comprend que les messieurs qui travaillent connaissent la carte sur le bout des doigts, arrivent pour se restaurer en solitaire ou accompagnés de leurs congénères. Pas d’originalité folle, à l’image du quartier. Il y a aussi des familles de japonais touristes qui semblent rassurés d’être là. Enfin, la petite dame derrière n’a quand même pas arrêté de toucher son sac à main posé à côté de sa chaise au moment où je m’asseyais derrière elle. A la carte, plats du jour, plats permanents, tous entre 19 et 25 €, sachant que cela comprend toujours du riz à volonté, des légumes pickles et une soupe miso.

bento zenzan

Avouez que ça en impose quand c’est posé sous vos yeux. Le bento Zenzan qui, si je relis ce que j’ai écrit à l’époque de mon guide, n’a presque pas changé. Le poulet croustillant est toujours là, cachant une tranche d’omelette légèrement sucrée, les sashimi de poisson aussi. Il y a une belle quantité de riz (un poil trop cuit pour moi), un beau morceau de porc confit, fondant et bien sucré, avec des oignons, des haricots verts et un demi œuf dur. Les légumes saumurés ne sont pas aussi acidulés et salés que d’autres que j’ai pu goûter (on dira que c’est la version light). Coupés par la photo, il y a aussi une petite salade de crudités avec un parfum de sésame et une soupe miso. C’est délicieux, généreux et nourrissant, sans rien qui ne puisse chahuter les palais occidentaux.

poulet croustillant zenzan

Un détail ou deux du bento…

porc sucré zenzan

Plats entre 19 et 25 € comme je vous le disais (vers 30 € le soir). Et moi je sais où je peux revenir déjeuner dans 5 ou 6 ans dans le quartier. Et sachez pour finir qu’en 2008, j’indiquais déjà formules du midi entre 18 et 25  !

Zenzan, 4 rue Brey, 75017 Paris, 01 53 81 00 75, métro Ternes, Charles de Gaulle Etoile

« Yard
Rech »

Une réponse à Zenzan

  1. Francois G dit :

    (Re-re-re-)testé et approuvé !

    Et pas seulement le Bento…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT