Café Ineko, petit-déjeuner, cuisine végétale

4 Juil 2017 • 750031 commentaire

Le Café Ineko, c’est une nouvelle adresse du Marais, située 13 rue des Gravilliers, Paris IIIe. La terrasse couverte dans l’entrée est charmante et quand on entre, on sent aussitôt que le lieu est chargé d’histoire. Boulangerie, atelier, il a eu plusieurs vies d’après mes dire et celle qu’il mène aujourd’hui semble parfaitement lui convenir grâce au travail d’Inès de Villeneuve qui est en salle et François Champsaur l’architecte. Un café ouvert dès 8h le matin avec une multitude appétissante de cakes et de scones et une cantine à midi menée par Julie Bavant, chef dont je vous ai déjà parlé chez Hobbes. Julie Bavant, que je connais de sa première vie de journaliste, a un parcours semé de grandes maisons, privées (L’Arpège) ou publiques (la cantine de Matignon !) et de restauration végétale. Dans ce lieu tout en longueur et recouvert d’une verrière, on prend place à l’une des tables choisies et décorées avec soins, entre poutres, colonnes, bancs, coussins et fauteuils signés. A un moment, je me demande même si le lieu n’est pas aussi une boutique de déco (j’ai vu un cabas avec une étiquette semblant indiquer le prix).

Tempura de fleurs de courgette pour commencer avec une mayonnaise végétale (sans œuf) d’une épaisseur jouissive et relevée de curry noir. Les fleurs croustillent un maximum dans leur fine panure, tandis que les bébés courgette croquent tendrement. Je me régale.

Légumes à la provençale pour continuer. A base de tomates rôties au four avec un peu de chapelure, d’aubergines pour certaines imprégnées d’acidité (jus de citron ou vinaigre), ce qui leur donne un côté condiment et d’autres toutes douces et généreusement parfumées à l’huile d’olive, de cébettes, d’herbes fraîches. Les pommes de terre sont également bien rôties. C’est juteux ce qu’il faut, avec beaucoup de goût et de textures… je n’avais pas dégusté de légumes rôtis aussi savoureux depuis longtemps. Le genre de plat simple et familial que j’ai envie de manger tous les jours. Chez moi, je ne le ferais jamais aussi bien et c’est aussi pour ça que j’aime aller au restaurant.

Les prix ? Entre 6 et 7 € les entrées, 12 et 14 € les plats au déjeuner. Une jolie planque ce Café Ineko, avec ce qu’il faut de bons produits et d’amour dans la cuisine.

Café Ineko, 13 rue des Gravilliers, 75003 Paris, 09 67 87 23 10, métro Rambuteau, Arts-et-Métiers

Une réponse à Café Ineko, petit-déjeuner, cuisine végétale

  1. Claude dit :

    Excellente nouvelle, gardé un bon souvenir de Hobbes qui a fermé pour d’étranges raisons. Une des rares adresses végétales parisiennes regrettées à l’image de Tuck shop.
    Chaque jour on subit l’horreur de la tartine avocat, paysage désolant.
    On y va

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT