Abri Soba, avec l’illustratrice Mingou Mango

15 Nov 2016 • 750091 commentaire

Abri Soba, c’est la nouvelle adresse du chef japonais Katsuaki Okiyama dont j’avais beaucoup aimé la cuisine française chez Abri (Paris Xe). Mingou Mango, c’est une illustratrice dont j’ai découvert le travail lors du dernier festival Omnivore… Des dessins qu’elle avait réalisés à partir de démonstrations culinaires et j’avais alors été charmée par son dessin, son tracé, ses couleurs et cette façon si particulière de faire palpiter la cuisine sous ses crayons. C’est à dire qu’elle capte l’essence de chaque plat ou de chaque ingrédient : ombres, aplats, reflets, reliefs, grains et toucher presque palpable. Ce n’est pas identique au bol de nouilles ou à la poignée d’amandes fraîches et en même temps, cela y ressemble énormément. C’est gourmand tout en évoquant une poésie et quelque chose qui reste en suspens, sans que l’on ne sache exactement quoi. Je l’ai déjà dit, j’aime beaucoup les livres illustrés (Recettes pour ma femme de Bruno Verjus). Ils sont bien moins courants que les livres avec photos, mais ils ont à mes yeux un charme fou. Les illustrations laissent une part d’imagination et de désir que ne suscite pas la photo.

Soba et tempura Abri Soba, Paris

Et voici le plat dégusté chez Abri Soba… Les soba ou nouilles de sarrasin dans leur bouillon chaud avec des tempura de gambas et de légumes. La pâte qui les enrobe est très fine, les gambas savoureuses et la texture de leur chair délicate. Les nouilles soba sont fermes, goûteuses elles aussi. Et le bouillon que l’on termine avec quelques gouttes de gras laissé par la panure, c’est extrêmement réconfortant.

La vaisselle est soignée, le service gentil et le cadre vraiment réussi, contemporain, chaleureux, bien proportionné, avec un esprit protecteur (c’est peut-être ses structures au plafond qui ont l’air de nous protéger et rappellent les gargotes au plafond bas et petits rideaux du Japon). Comptoir en bois magnifique où l’on a envie de s’attabler, tables et bancs du même bois dispersées dans la salle. Le succès est là, on ne traine ni pour prendre votre commande, ni vous servir, ni vous amener l’addition. Les clients suivants attendent déjà. Comptez entre 12 et 17 € les soba au déjeuner, carte plus étendue le soir (avec tapas, plats à partager, soba…) aux alentours de 30-40 €.

projet calendrier Mingou MangoA la table d'une famille chinoise

Mingou Mango, c’est le blog La peau d’ourse qu’il faut découvrir, un calendrier 2017 illustré que je me suis empressée de commander ici (avant le 20/11 !). Et un livre de recettes qu’Eliane Cheung vient de publier aux Editions Alternatives, A la table d’une famille chinoise, 40 recettes mitonnées par ses parents, dont elle signe les illustrations et qu’il me tarde de découvrir…

Abri Soba, 10 rue Saulnier, 75009 Paris, métro Cadet, fermé dimanche midi et lundi

Une réponse à Abri Soba, avec l’illustratrice Mingou Mango

  1. Mingou dit :

    Merci pour ce délicieux moment et ce coup de projecteur !
    À très bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT